La desserte de Giessbach

Les premiers clients de l’hôtel arrivaient encore en barque jusqu’à La batelière de Brienz, l’ancien
ponton.
Le premier embarcadère est aménagé au début du XIXe siècle sur les lieux de l’ancien ponton...

Les premiers clients de l’hôtel arrivaient encore en barque jusqu’à l’ancien ponton. Le premier embarcadère est aménagé au début du XIXe siècle sur les lieux de l’ancien ponton, pour accueillir le Giessbach 1 (Matti), le premier vapeur à circuler sur le lac de Brienz entre 1839 et 1843. Le chemin qui montait du ponton jusqu’à l’auberge de l’époque en longeant le cours du Giessbach était plutôt pénible. D’autres vapeurs suivirent : le DS Faulhorn de 1843 à 1857, l’Interlaken de 1857 à 1950 et le Giessbach III de 1859 à 1956. Les frères Knechtenhofer fondèrent en 1869 la compagnie de bateaux à vapeur pour les Lacs de Thoune et de Brienz. L’embarcadère actuel de Giessbach-See fut créé pour l’accostage des nouveaux vapeurs, le DS Oberland (1870) et le DS Brienz (1871).

La grande halle et le guichet de vente des billets datent également de cette époque. Une petite maison d’habitation située à l’est de la halle hébergeait le gardien qui vendait les billets pour la navigation ainsi que, à partir de 1879, ceux pour le funiculaire de Giessbach. On y trouvait également un kiosque.

Les autres constructions en bois vinrent s’ajouter vers 1878-1879, en même temps que le funiculaire. L’ensemble fut restauré et transformé à partir de 1947. La maison du gardien céda la place à une centrale électrique alors que l’embarcadère était rénové. Depuis 2005, les toilettes présentes sous la halle de l’embarcadère disposent de leur propre station d’épuration sans traitement chimique.